samedi 31 décembre 2011

31 décembre: Bonne Année 2012!!!

Nous tenons tout d'abord à vous souhaiter une bonne année 2012, profitez de tous les petits plaisirs de la  vie et surtout de vos proches.  C'est lorsque l'on est loin d'eux qu'on réalise à quel point ils nous  manquent!

Nous sommes toujours en convalescence... et j'ai encore un peu le cerveau dans la bouillie (la preuve j'ai  rebaptisé l'endroit où nous sommes lors de notre dernier blog, il s'agit de "Grand Case"et non "Grande  Case!) mais je reprends le dessus et Patrice également.  Nous croyons de plus en plus qu'il s'agisse de la  dengue, c'est une fièvre transmise par les moutiques, la fièvre peut nous accabler pendant plus d'une  semaine... mais on va s'en remettre!

Puisque nous "convalesçons", nous vivons peu d'expériences à partager dans notre blog, c'est pourquoi j'ai  décidé de faire un blog "faits divers" relatant plusieurs anecdotes ou commentaires sur nos quatres derniers  mois que nous n'avions pas encore partagés avec vous...


1.  Lors de notre traversée vers les Bermudes, Patrice et moi, chacun de notre côté mais sans nous en  parler, nous avons cru être victimes d'hallucinations auditives.  Ce n'est qu'un mois plus tard que nous en  avons parlé et à notre grand soulagement nous avons réalisé que nous entendions la même chose.  J'ignore  pourquoi, mais il semble que lorsque nous naviguons à vive allure, les fréquences émises par l'eau qui  ruisselle contre la coque sont très similaires aux fréquences de la voix humaine.  Nous avions l'impression  d'entendre réellement des voix et ce lorsque nous étions couché sous le cockpit.  À plusieurs reprises j'ai  eu l'impression de Patrice parlait au VHF et lui m'a avoué s'être levé plusieurs fois pour venir voir avec  qui je parlais! J'en étais vraiment venu à penser que nous captions des conversations radio mais en mer à  des miles de toute civilisation c'était peu probable... Compte tenu que j'ai un petit background en  psychologie, je suis passé à travers les types de troubles pouvant se développer à un âge tardif ou en  raison de stress ou d'épuisement ou de déshydratation... Anyways, je peux comprendre ceux qui dise que les  marins pouvaient friser la folie!!

2.  Un petit mot au sujet des croisières dans les Caraïbes...  À notre grand étonnement, nous avons croisé  plusieurs navires de croisières qui faisaient du surplace ou naviguaient à angles droits la nuit!  Les îles  sont tellement rapprochées l'une de l'autre que les navires n'ont qu'une heure ou deux à faire pour se  déplacer.  Alors pour donner l'impression aux voyageurs qu'ils les amènent très loin d'une place à l'autre,  ils démarrent en début de nuit et font des ronds pendant des heures pour arriver le lendemain matin à leur  nouvelle destination!  Le seul hic c'est que cela complique notre navigation à nous puisqu'ils se mettent à  tourner parfois de façon assez inattendue!

3. Il y a un capitaine de navire qui a flirté avec moi sur le radio la nuit lorsque nous nous rendions aux  Bermudes!  J'ai communiqué avec lui pour m'assurer qu'il nous avait repéré sur son radar et il m'a rappelé  par la suite pour me jaser...Je croyais que personne d'autre que moi l'avais entendu me raconter sa vie...   mais lors d'un party subséquent avec d'autres voiliers aux Bermudes, j'ai appris que tout l'équipage de leur  voilier avait écouté notre conversation et qu'ils étaient morts de rire! apparemment ce fut leur sujet de  rigolade pour plusieurs jours.

4. À notre grand étonnement (et déception un peu) lors de notre arrivée à St-Martin les douanniers ne  parlaient pas français! En fait l'anglais semble prédominer sur l'île.

5. Je vous ai parlé de notre belle soirée de Noël à danser les pieds dans le sable?  et bien, j'ai omis de  préciser la fin un peu moins comique...  De retour au quai où nous avions attaché et cadenassé notre annexe,  nous nous sommes retrouvés devant un cadenas qui refusait tout simplement de s'ouvrir!  L'air salin avait  souillé notre cadenas et il était impossible de repartir avec notre annexe.  Vous auriez du nous voir, il  faisait noir et pendant près d'une heure Patrice a cogné le cadenas contre le béton du quai...  nous avions  vraiment l'air de voleurs et il y avait même un garde de sécurité qui ne nous quittait pas des yeux. Peter  d'Alexina a eu l'extrême gentillesse d'aller à son voilier chercher ses "cutters".  Heureusement, à force de  mettre de l'essence sur les trous et d'essayer des combinaisons modifiées, Patrice est venu à bout de  l'ouvrir!!  Je ne sais pas si c'est l'air salin ou les multiples coups que Patrice a infligé au cadenas mais  la combinaison n'était plus la même! Donc, dans le sud, on lubrifie les cadenas avec W-40 régulièrement!

6. Nous avons vécu une situation un peu "étrange" voir même embarassante aux Bermudes.  Nous avions décidé  de sortir, un soir, avec Child's play pour aller prendre un verre au "Dinghy Club", un yacht club très  sympatique.  Arrivés sur place, nous constatons qu'il s'agit d'une soirée de célébration et tout le monde  est habillé en veston cravate.  Nous tentons de rebrousser chemin mais le président du Club nous invite  chaleureusement à y entrer en nous disant que c'était bar et buffet ouverts et que nous y étions les  bienvenus!  Nous avons donc décidé de rester prendre un verre mais disons que nous ne "fitions" vraiment pas  dans le décor, en jeans et sandales!  Le maire de la place y était de même que LE monsieur radio Bermuda en  personne pour y remettre les prix.   Nous nous sommes enfuits dès la fin de la remise des prix... mais  seulement après que les enfants aient profité du gateau!!

7.  Parlant du maire des Bermudes, à notre première escale à terre, aux Bermudes, nous avons été accueuilli  par un homme prétandant être le maire de la ville et nous souhaitant la bienvenue en nous serrant la main.  Nous étions convaincus moi et Patrice qu'il s'agissait d'un "mésadapté sociaux" jusqu'à ce qu'on le voit  lors de la soirée célébration au Dinghy Club et que l'on réalise qu'il s'agissait bel et bien du maire de la  ville!

8.  J'ai eu des nouvelles des gens que nous avons rescapés aux îles Vierges, l'un des deux hommes qui les  avaient ramenés à leur voilier nous a reconnu à St-Martin et est venu nous voir.  Lui et sa femme, fort  sympatiques, nous ont même invités à faire un arrêt dans leur maison des Exumas sur notre chemin de retour.   L'autre homme nous a par la suite écrit un courriel pour nous donner plus d'informations sur les gens que  nous avions aidés et nous remercier à nouveau en leurs noms, nous avons trouvé cela vraiment gentil de leur  part. Bref, la femme a nécessité 38 points de sutures et avaient des dents brisées.  Son conjoint avait pour  sa part quelques côtes de briser.  Depuis ce temps, croyez-moi, nous ne nous promenons jamais le soir sans  nos vestes SUR notre dos.  Nous avons également un sac contenant des lumières, VHF et "flares" que nous  apportons avec nous...

9.  Si vous voyager en voilier, n'achetez pas de lait longue durée en "tetra pack" car avec l'humudité le  carton finit par s'user... j'en ai un tout petit qui a coulé... vous ne pouvez pas imaginer l'odeur qui  sortait de mon rangement à une température de plus de 30 degrés celcius...





Voilà! en espérant avoir réussi à vous faire sourire au moins une dernière fois en 2011!
BONNE ANNÉE 2012!!!  L'ÉQUIPAGE DE RAFTAN

mercredi 28 décembre 2011

28 décembre : St-Martin, Grande Case

Nous sommes arrivés hier après-midi à Grande Case, une petite baie près de Marigot où il y a un mega party le mardi soir, la rue est fermée aux voitures et les groupes de musique font l'ambiance.  Il y a donc un mega party que je ne voulais pas rater... mais malheureusement depuis hier midi je suis clouée au lit avec à récupérer de ce qui semble est un virus s'apparentant à une grippe musculaire.... pas de party pour nous, il faudra se reprendre!
 
Par contre, la soirée de Noël, nous avons eu droit à un beau party sur la plage.  Les enfants ont fait un feu avec leur amie Tiger et les mamans ont dansé les pieds dans le sable dans le petit bar La Bamba.
 
Je vais devoir aller me recoucher maintenant... Patrice a commencé à avoir des symptômes similaires à moi aujourd'hui...   nous allons donc récupérer avant de poursuivre notre exploration de St-Martin!

dimanche 25 décembre 2011

25 décembre : On s'amuse dans le lagoon!

Nous avons eu le plaisir de passer la veille de Noël avec Helen et Peter du voilier Alexina. Ils viennent d'Angleterre mais naviguent depuis plus de 10 ans avec leur fille Tiger. Ils ont passé plusieurs années dans la région méditéranéenne puis ont finalement traversé l'atlantique en janvier dernier pour se rendre ici, dans les îles des Caraïbes. Les enfants et Tiger ont construit une tour de K'nex gigantesque qui sortait par le hublot alors que les parents ont dégusté des petits encas à la française...
Les enfants ont ouvert leurs cadeaux en soirée, ils vous en parleront d'eux-mêmes dans leur blog (l'école fait relâche pour une semaine...) mais leur cadeau principal fut un "Airhead Rip" soit une bouée avec un siège et des poignées pour attacher derrière notre annexe. Ils se sont amusés comme des fous aujourd'hui à se faire tirer derrière l'annexe et à surfer sur les vagues!! Que de plaisir pour eux et pour nous de les voir si heureux. Papa est tombé dans le mille avec cette idée cadeau, une vraie surprise pour les enfants.

Nous allons fêter Noël ce soir avec d'autres voiliers lors d'un souper "pot lock" sur la plage. Demain ce sera journée lavage et ravitaillements pour partir du lagoon mardi matin. Nous commençons à être à cours d'eau fraiche, la dernière fois que nous avons rempli notre réservoir fut quelques jous avant de partir des Bermudes... Nous avons donc fait un mois avec 110 gallons d'eau fraîche et quelques cruches de réserve. C'est très peu considérant qu'en plus de la boire, cette eau sert à combler tous nos besoins de base incluant la douche, la cuisine, la vaisselle, le lavage, etc. Nous récupérons l'eau de pluie également depuis les îles Vierges pour nos douches et la vaisselle. Patrice nous a installé un
système ultra-efficace permettant d'emplir nos 10 gallons à même l'eau qui ruisselle sur les ponts. Lorsqu'il pleut nous sommes tous excités à l'idée d'avoir plus d'eau! Bref, on se rend compte à quel point on gaspille l'eau lorsque nous sommes à la maison. Nous pourrons refaire nos réserves en allant à la marina cette semaine, toutefois la dernière semaine, compte tenu des vents intenses, nous n'étions pas à l'aise de nous rendre au quai de la marina qui est assez exigüe.

Nous n'avons toujours pas de lien internet, nous aurions aimé parlé de vive voix à nos proches pour Noël mais ce sera peut-être possible dans quelques jours lorsque nous aurons changé d'ancrage.

samedi 24 décembre 2011

Joyeux Noël de St-Martin!!

Nous vous souhaitons un très Joyeux Noël et une bonne année 2012!!
 
De notre côté, nous avons eu notre première soirée de Noël hier où nous y avons rencontré des familles de cruisers, les enfants se sont fait de nouveaux amis et en sont très heureux!  L'une de ces familles entreprendra un trajet vers le sud similaire au notre, nous serons donc en mesure de nous revoir au grand plaisir des enfants!
 
Les vents ont finalement diminué, ils oscillent dans les 20-25 noeuds au lieu de 30-35...  Nous avons eu la chance de tester notre nouvelle ancre, il ventait tellement que le voilier vibrait.  Patrice a réussi à vendre l'un de nos anciennes ancres en moins de 5 minutes sur le réseau VHF de St-Martin! (il nous en reste tout de même trois à bord).
 
Nous irons en ville aujourd'hui pour voir les animations de Noël et demain nous avons un souper de Noël sur la plage avec d'autres familles de voiliers.  Par la suite nous quitterons le lagoon pour explorer les baies autour de St-Martin...  Nous avons hâte de  nous remettre à l'apnée puisque le lagoon n'est pas l'endroit idéal pour cela.
 
Encore une fois, nous vous souhaitons un heureux temps des fêtes!!!  Nous n'avons toujours pas l'internet alors il nous sera probablement difficile d'offrir nos souhaits de vive voix à nos proches mais nous serons avec vous en pensées!!
 
 

jeudi 22 décembre 2011

21 décembre : Lagoon St-Martin

Nous avons changé d'ancrage en prévision des forts vents et de la houle du nord prévue pour St-Martin aujourd'hui. Nous avons du entrer dans le lagon via le pont Hollandais situé à l'ouest de l'île puis revenir en territoire français pour l'ancrage. Nous sommes bien protégés et l'accès à Marigot est tout de même facile surtout avec notre nouvelle
annexe....!!! Eh oui, Nous nous sommes fait un beau cadeau de Noël hier avec une nouvelle annexe AB avec coque en Aluminium... tout un bijou! Les enfants et leur papa sont aux anges, la maman elle se sentira davantage en sécurité parmi les vagues avec un fond rigide. Nous savions que notre Achilles ne serait pas adéquat pour tout le voyage et St-Marteen est l'endroit par excellence pour acheter de l'équipement nautique. Patrice m'a fait un cadeau de taille également... une ancre Rocna 55 livres!! On s'amuse à dire qu'il s'agit de mon cadeau puisqu'il me permettra de mieux dormir par fort vents. Effectivement, nous l'avons testé la nuit dernière avec des vents allant facilement à 30 nœuds... nous n'avons pas chassé!

Le paysage dans le lagon est assez surprenant, il y a plusieurs voiliers "épaves", tout rouillés qui sont laissés un peu partout. J'imagine que les gens les utilisent jusqu'à ce qu'ils deviennent non fonctionnels et ils les laissent là
puisqu'il serait dispendieux de les remorquer! Les autorités ne les retirent pas non plus, il n'est pas conseillé de s'y
promener la nuit car il va sans dire que ces voiliers n'ont pas de lumières d'ancre!

Il y a plusieurs "Live aboard" (personnes qui habitent dans leurs voiliers à l'année) à St-Martin, plus de 300 voiliers
selon les guides. C'est très peu dispendieux pour ces gens car l'ancrage est gratuite et la météo généralement clémente.

Plusieurs y laissent même leurs voiliers lors de la saison des ouragans alors que d'autres préfèrent se rendre plus au sud pour minimiser les risques puis reviennent à St-Martin par la suite.

Hier nous avons assisté à une scène plutôt cocasse (pour nous mais probablement pas pour le voilier en question...), un voilier en acier à 2 mats et d'environ 75 pieds essayait de se déplacer dans le lagon. Il y a environ 7-8 pieds d'eau ici en moyenne et parfois 2-3 pieds à certains endroits. Le voiliers en question est resté pris (a touché le fond et s'est enfoncé) devant nous plusieurs heures et une fois dépris, il a repris sa route et s'est repris au moins à quatre reprises!

Pauvres eux, mais la partie qui nous a le plus découragé c'est qu'il y avait sur le pont 3 ou 4 enfants de moins de
quatre ans, dont deux en couches, qui courraient et grimpaient partout... sans aucun filet pour éviter qu'ils ne tombent à l'eau. Heureusement, les parents avaient eu la bonne idée d'attacher un Fender (une bouée que l'on met sur les côtés du voilier) après le plus jeune!! Certains parents sont moins stressés que d'autres...

J'ai poursuivi mes achats de Noël hier, il y a bien peu de choix comparativement à ce que nous sommes habitués en tant que Nord-Américains... Les présents seront plus modestes mais l'atmosphère serait mémorable, Noël sur notre voilier, il y a longtemps que nous en rêvions! Nous avons décoré Raftan, Tristan m'a fait un sapin de Noël en K'nex et nous écoutons la radio des îles qui diffusent la musique de Noël!

Nous nous sentons en vacances depuis notre arrivée ici, nous ne sommes pas bousculés par le temps et nous suivrons les vents au cours des prochaines semaines pour poursuivre notre descente des îles jusqu'à Grenade.

Message à notre famille, nous avons perdu notre internet en changeant d'ancrage... nous essayerons de vous appeler si nous le récupérons.

dimanche 18 décembre 2011

Vos commentaires sont bienvenues!

Un petit mot pour dire que vous pouvez maintenant ajouter vos commentaires sur notre blog...  Nous nous rendons compte que nous partageons nos aventures régulièrement mais nous avons aussi besoin de vous entendre!  Alors n'hésitez pas à nous écrire... et si vous avez des suggestions concernant les endroits où nous sommes cela nous ferait plaisir de les connaître.

17 décembre : St-Martin!

18 décembre
Nous n'avons pas eu le temps de mettre mon message sur le blog hier car nous sommes tombés de fatigue...  donc le voici en retard d'une journée puisque nous sommes arrivés hier matin.  Nous avons eu une belle nuit reposante et aujourd'hui c'est MA journée...  je pars explorer les boutiques de St-Martin alors que Patrice et les enfants feront l'école (espérons-le!)


17 décembre
Nous sommes à l'ancre à Marigot, capitale de l'île de St-Martin.  Au menu ce soir, fromage frais de France, baguette chaude et bon vin rouge à moins de 5 Euros!! Nous nous sommes décidés hier matin, la fenêtre météo était acceptable pour St-Martin et c'était à vrai dire possiblement la dernière fenêtre avant Noël.  Patrice sachant à quel point je souhaitais passer le temps des fêtes en territoire francophone, il nous a menés à bon port.  Les vents étaient forts, 20 noeuds avec rafales, mais surtout nous l'avions dans le nez avec des vagues de 8-10 pieds.  C'était donc moins confortable que les autres traversées mais nous y sommes arrivés, tout cela en moins de 16 heures (de 16hrs hier à 8 hres ce matin).  Il y avait plusieurs cargo de croisière et plus de traffic nocturne que lors de notre traversée des Bermudes.  Pour ceux n'étant pas familier avec la voile, contrairement aux voitures, la conduite de nuit s'effectue sans phare...  nous nous fions à nos yeux pour repérer les lumières de navigations des autres bateaux.  Heureusement, les gros bateaux ont maintenant un système nous permettant de les voir sur notre GPS mais ce n'est pas le cas des petits.  Bref, c'est du sport mais on s'habitue!

Nous avons fait un tour de ville rapide ce matin, nous y sommes retournés cet après midi pour quelques approvisionnements.  C'est le paradis pour moi!  Je trouve tout ce que je veux et les prix sont tout à fait acceptables.  Aujourd'hui c'était le marché au centre ville, les marchands de la Dominique viennent y vendre leurs fruits, légumes et poissons frais.

Nous pensions aller nous ancrer à Simpson lagoon mais le pont reliant Marigot au Lagoon est hors d'usage, nous demeurerons donc dans la Baie de Marigot, je serai plus près des magasins pour mes achats de Noël!

Ciao!

jeudi 15 décembre 2011

Quelques photos...

La nuit dernière a été très venteuse, nous nous serions crus aux Bermudes. Nous commençons à regarder les fenêtres météo pour nous rendre à St-Martin.

Voici quelques photos de notre dernière semaine, nous avons davantage de vidéos que nous mettrons en ligne lorsque l'internet sera plus efficace!

Exploration à The Baths
The Baths

Rafaël... un vrai petit poisson!

The Caves, apnée dans les grottes de Pirates

Nos fameux Conchs!

mercredi 14 décembre 2011

14 décembre: Virgin Gorda: The Baths

Toute une journée bien remplie aujourd'hui, nous avons fait un bel avant-midi d'école très productif alors que Patrice est allé faire une plongée avec l'équipage de Child's Play. Parlant d'école, j'ai réalisé hier que les enfants avaient fait plus de la moitié de leur apprentissage en mathématique après trois mois d'école, nous sommes vraiment sur la bonne voie! Pour ce qui est du français, ils lisent des romans sans arrêt (c'est tellement beau à voir deux petits hommes qui lisent dans leurs temps libres!), je crois que leur orthographe et leur grammaire s'en ressentent et s'améliorent constamment. Nous avons un peu négligé l'enseignement des sciences mais ils passent leur temps à lire les encyclopédies de sciences que nous avons et connaissent maintenant des choses que même moi et Patrice ignorons! Rafaël est très autodidacte, il s'est toujours intéressé à la lecture dans le but d'apprendre des choses, il nous arrive souvent avec des théories et des connaissances en nous disant qu'il a lu ça quelque part! Quant à Tristan il a maintenant pris goût aux romans d'Amos Daragon et a bien hâte d'entreprendre les Léonis que son frère dévore actuellement.

Après l'école, nous avons quitté Cooper Island pour nous rendre à Virgin Gorda et nous sommes arrêtés à "The Baths". C'est vraiment un endroit fabuleux, il y a des labirynthes créés par les roches et cela renferme des "bains" que l'océan rempli par ses vagues. Outre la nage pour s'y rendre qui était plutôt ardue (nous en avons pédaler un coup!), l'excursion fut un vrai délice.

Nous sommes maintenant ancrés dans le North Sound de Virgin Gorda, nous nous sommes mis à l'abri en prévision du front froid annoncé pour demain qui devrait amener des vents forts.

J'oubliais, hier nous avons fait de l'apnée au dessus de l'épave RMS (Rhone), Tristan fut impressionné de voir une vraie épave. Malheureusement notre Rafaël n'était pas en état de faire l'apnée... il a eu une réaction aux multiples piqûres de petites mouches qui nous ont envahis pour la première fois lorsque nous étions à Peter Island. Il s'en sort bien aujourd'hui, nous l'avons soigné à coup de lotion apaisante et benadryl.

Nous avons eu des nouvelles des rescapés de l'autre soir, ils sont venus rechercher leur annexe au cours de la nuit et nous ont avisés que la femme était maintenant à l'hôpital à mon grand soulagement. Puisque nous étions parvenue à arrêter le saignement, elle avait décidé d'attendre au lendemain... mais les saignements ont recommencé par la suite et elle a changé d'idée. Elle n'avait jamais eu l'occasion de voir sa plaie, j'imagine qu'elle a changé d'idée en la voyant, c'est la blessure la plus importante qu'il m'est été donné de voir, elle avait une partie du menton qui pendait littéralement dans le vide... j'en ai eu des flashbacks pendant plus d'une journée! Je ne suis pas faite pour être paramédic!

Nous devrions demeurés à Virgin Gorda d'ici notre départ pour St-Martin à moins que le temps nous permette une escapade à Anegada...

lundi 12 décembre 2011

Blog 12 décembre : Peter Island

Le lendemain de mon dernier blog, nous avons finalement fait une deuxième
tentative avec les conchs, nous n'avions toujours pas la bonne technique
mais Patrice était déterminé plus que jamais à les ouvrir... Alors armé de
son marteau, il s'est installé sur la plage de gallets et est parvenu à
ouvrir les 5 conchs que les enfants lui ont apportés! Les enfants m'ont
ramené au voilier des bibites gluantes en me demandant d'en faire un
souper, tout un défi, qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour leur faire
plaisir. J'ai passé les deux heures subséquentes à apprêter ces fameux
mollusques dégoulinants. J'insisite sur l'aspect gluants des conchs
puisque cela m'a un peu traumatisée... Ils ont sur eux une substance
visqueuse qui colle après les doigts et nous sommes incapables de nous en
défaire. Même si Patrice m'avoue les avoir nettoyés du mieux qu'il pouvait
à la plage, j'ai eu le malheur de poursuivre leur "lavage" dans mon lavabo,
J'ai eu de la Slime gluante partout même le lendemain matin.
OK, je reviens à l'écriture après un arrêt obligatoire de près d'une hure.
Comme j'étais en train de vous raconter ces expériences culinaires (J'y
reviendrai), nous avons entendu des gens crier à l'aide au bout de la baie
où nous sommes ancrés. Nous n'étions pas certains mais Patrice y est allé
immédiatement pour y trouver un couple dont l'annexe avait percuté un récif
et ils étaient en train de couler, ne parvenant plus à vider l'eau et
repartir leur moteur. Patrice les a remorqués jusqu'à Raftan et m'a avisée
de sortir la trousse médicale pour la dame qui était blessée. Il s'avère
que le couple a été ejecté de l'eau, la femme s'est fendue le menton de
façon profonde et inquiétante (merci Octubre pour les grosses compresses...
j'en ai eu besoin!). Avec l'aide de Rafaël qui m'éclairait (parce que
c'est le soir et complètement noir évidemment), je suis parvenue à arrêter
le saignement et mettre un bandage temporaire. Patrice s'apprêtait à les
reconduire à leur voilier (Saboré) dans la baie adjacente alors que deux
hommes avec une annexe plus rapide sont arrivés et ont accepté de les
emmener. La femme avait besoin de soins rapides mais s'inquiétait
davantage pour son annexe et son moteur... elle était en état de choc.
Donc, nous avons sorti la hose pour nettoyer l'annexe et l'arrière de
Raftan et avons calmé le petit mal de coeur de mon Tristan qui a trouvé
cela un peu trop saignant à son goût. Sauvetage accompli tel que dit
Rafaël!
C'est un peu anodin de parler de conchs maintenant... un dernier mot pour
dire qu'après deux heures de travail incluant couper les parties non
comestibles (on commence par les yeux... on se sent moins cruels par la
suite), on frappe la chair avec un marteau pour l'attendir, on la hache
puisque nous n'avons pas de "food processor", on en fait une pate avec des
oeufs, farine, etc, puis nous les faisons frire. C'est très bon! les ayant
ont été un peu trop dégoutés par la préparation ont moins aimé mais disons
que je suis heureuse d'avoir essayé mais je ne sais pas si je vais le
refaire!
Depuis deux jours nous sommes à Peter Island à faire de l'apnée sous le
voilier. Suite aux conseils d'une amie de ma tante, nous nous sommes
ancrés dans la baie en attachant notre dernière à une roche! Demain nous
devrions partir vers Salt Island pour préparer une plongée et une apnée sur
le RMS (épave). Notre séjour dans les BVI est orienté vers l'apnée puisque
l'eau y est tellement claire et nous y nageons avec les tortues.
Je dois cesser d'écrire... le temps a passé vite et mon petit homme
m'attend pour notre "club" de lecture habituel avan le dodo!

vendredi 9 décembre 2011

9 décembre : Norman Island, BVI

Nous avons trouvé LA place pour l'apnée... Nous étions en route pour Road Town ce matin pour aller en ville acheter les pièces pour effectuer les petites réparations nécessaires avant de repartir en mer. Toutefois, les vents étaient tout à fait contre indiqués pour s'ancrer là-bas alors nous avons décidé de mettre le cap là où les vents nous menaient! Ce fut finalement à Norman Island, dans une petite baie juste avant d'entrer à "The Bight". Nous avons un récif sous la coque et nous faisons de l'apnée extraordinaire juste sous raftan. Les enfants (et leur papa) ont ramené à bord 16 conchs pour que je les apprête pour souper... après que Patrice ait brisé un couteau et un bac en plastique, nous avons décidé qu'il nous n'avions pas la technique appropriée pour libérer les conchs de leur carapace et nous les avons rejetés à l'eau! Lorsque nous aurons internet nous ferons nos recherches pour être mieux outillés la prochaine fois...

Demain nous irons faire de l'apnée dans les "caves", à quelques minutes d'ici en annexe. Il paraît que c'est à cet endroit que les pirates cachaient leurs trésors... les enfants ont bon espoir d'y trouver quelques pièces égarées.

Nous ne sommes pas décidés à 100% mais nous pensons demeurer encore environ une semaine dans les îles puis nous mettrons le cap sur St-Martin pour le temps des fêtes. L'idée de passer le temps des fêtes où les gens parlent français nous plaît bien et nous espérons y rencontrer d'autres familles. Malheureusement c'est la seule chose que nous déplorons aux BVI, il n'y a pas d'enfants à bord des voiliers.

J'oublais... Alors que Child's Play nous avait quitté hier matin pour explorer Tortolla de leur côté, nous les avons vu arriver cet après-midi, par pur hasard, dans la baie où nous sommes! Ils sont sur un mooring à quelques pas de nous... il y a deux options, soit que le monde de la voile est vraiment petit ou bien nous avons développé un lien télépathique inusité après trois mois de navigation ensemble!

mercredi 7 décembre 2011

7 décembre: Cane Garden Bay

À nous la plage et les cocotiers! Nous avons visiter la petite ville de Cane Garden Bay, c'est très charmant même si le prix d'un sac de chip est de 8 dollars et demi... Nous sommes sur un mooring, juste devant la plage et encore une fois la vue est spectaculaire. Nous irons au restaurant ce soir avec Child's Play célébrer (un peu en retard) notre arrivée aux BVI. Au grand bonheur de notre capitaine, nous avons visité une fabrique de Rhum cet après-midi (Arundel, Callwood family).

Voici quelques photos de notre dernière semaine incluant les poissons que nous avons pêchés en traversée.



mardi 6 décembre 2011

6 décembre : à l'ancre devant l'océan

Nous sommes à l'ancre et droit devant nous nous voyons l'océan... il n'y a

qu'une barrière de corail qui nous bloque les vagues et le courant. C'est

assez paradisiaque comme endroit! J'oubliais, à côté de nous il y a une

petite île déserte avec quelques palmiers et une plage de sable et des

coraux tout autour... je voudrais exagérer et je ne serais même pas

capable d'en mettre! Depuis notre arrivée aux BVI nous sommes ébahis par

les paysages qui nous entourent. Hier nous nous sommes baignés dans un

"bain" à remous créé par l'océan, les enfants se sont amusés comme des fous

avec les vagues gigantesques qui nous éclaboussaient. Bref, nous sommes en

train de récupérer de notre traversée et nous apprécions le fruit de notre

labeur!

Ce qui m'étonne le plus ici c'est la quantité de québécois en vacances que

nous avons croisés, il y a un grand marché ici pour la location de

voiliers, en fait 9 voiliers sur 10 sont des voiliers de locations. Le

problème avec eux c'est que l'équipage n'est pas toujours connaissant en

voile particulièrement en matière d'ancrage... ils esssaient de s'ancrer

entre deux voiliers comme on stationne une voiture au centre d'achat. Ils

mettent 15 pieds de chaines dans 10 pieds d'eau et ils ont généralement un

ancre décoratif de 10 livres maximum! On commence à s'y faire... de toute

façon c'est une belle activité que de regarder les voiliers chasser!

Nous ne savons pas combien de temps nous resterons aux BVI, nous avons

droit à un mois sans repasser aux douanes.

Pas d'internet malheureusement... donc pas de photos :(

samedi 3 décembre 2011

3 décembre : Nous y sommes!

Après une autre nuit à barrer sans autopilote, nous avons aperçu les

montagnes des Îles Vierges au lever du soleil ce matin. C'est tout

simplement paradisiaque! Nous sommes dans la baie "Great Harbour" de Josh

Van Dyke, les enfants font de l'apnée autour du voilier, l'eau est à 83

degrés... qu'est-ce que l'on pourrait demander de mieux!! Nous avons

atteint notre objectif principal soit d'atteindre les caraîbes. Par la

suite, nous voguerons d'îles en îles vers le sud jusqu'au Grenadines. Nous

nous sentons réellement décrochés, le temps est maintenant tout à nous,

nous n'avons plus de traversée à planifie, seulement des pays, des plages

et des récifs à découvrir. Le niveau de stress est quasi inexistant...

Nous avons un sentiment d'accomplissement énorme d'être parvenus
à faire les traversées, nous avons appris beaucoup et nous avons pris

confiance en nos habiletés de navigateurs.

Pour les prochains jours ou semaines, nous allons prendre le temps de

visiter les villages, nous revenons tout juste d'à terre et les enfants

étaient fascinés par les noix de cocos et les bananiers avec des vrais

bananes!

Nous n'avons pas d'internet donc les appels ne seront pas possible mais

nous tenterons de vous tenir au courant de nos déplacements.

vendredi 2 décembre 2011

2 décembre : on arrive bientôt!

Nous avons eu une très belle traversée... en maillot de bain! les deux

derniers jours ont été ensoleillé avec un vent plus faible, ce n'Est pas

l'idéal pour faire de la voile mais cela fait du bien de moins se faire

bousculer dans le voilier.

Nous avons profité de cet accalmie pour parfaire nos techniques de pêche et

cela a porté fruit! Les deux derniers jours nous avons attrappé trois mahi

mahi que nous avons dégusté avec un grand plaisir. Aujourd'hui, au grand

plaisir des enfants, nous avons attrappé un "great barracuda"... très

impressionnant avec ses grosses dents acérées. DE façon assez surprenante

tous ces poissons furent très faciles à ramener au voilier, ils se

débattaient très peu; par contre, une fois dans le voilier ils se sont mis

à gigotter de tout bord tout côté avec leur sang qui giqulait partout!! Au

grand désarroi de PAtrice nous avons utilisé son rhum pour tranquiliser les

poissons (il s'agit de leur verser du rhum dans les ouies et ils se calment

immédiatement ou presque. Nous avons rejetté de barracuda car il n'est pas

recommandé de les manger lorsqu'ils ont plus de 5 livres, le notre pesait

entre 15 et 20 livres selon notre estimé (car je n'avais pas vraiement le

goût d'insérer le crochet de notre pèse poisson dans sa gueule..)

Nous avons eu quelques petits pépins mécaniques qui ont mis une ombre un

peu sur tout cela, le boom vang s'est défait du mât (plus de peur que de

mal) et l'autopilote a fait des caprices la nuit dernière, PAtrice l'a

démonté et réparé à plusieurs reprises mais il n'a pas la pièce nécessaire

pour qu'il soit fonctionnelle. Bref, depusi la nuit dernière nous devons

barrer le voilier constamment ce qui est plutôt désagréable surtout la nuit

alors que nous avons peu de points de repère.

Nous arriverons dans environ 12 hres soit demain matin vers 6-7 hres, nous

ne sommes plus qu'à environ 80 miles nautiques de notre ancrage. LA bonne

nouvelle c'est que nous sommes maintenant couverts par nos assurances

puisque celles-ci ne nous couvraient pas au delà de 100 miles des côtes.

Donc, en résumé tout le monde se porte à merveille sauf l'auto-pilote. Les

enfants sont heureux de leurs expériences de pêches, de plus nous avons eu

droit à nouveau à la visite d'un douzine de dauphins qui nageaient avec

nous!

J'ignore si nous aurons internet à notre arrivée mais si c'est le cas je

vous ferai parvenir des photos de nos exploits de pêche.

2 décembre : on arrive bientôt!

Nous avons eu une très belle traversée... en maillot de bain! les deux

derniers jours ont été ensoleillé avec un vent plus faible, ce n'Est pas

l'idéal pour faire de la voile mais cela fait du bien de moins se faire

bousculer dans le voilier.

Nous avons profité de cet accalmie pour parfaire nos techniques de pêche et

cela a porté fruit! Les deux derniers jours nous avons attrappé trois mahi

mahi que nous avons dégusté avec un grand plaisir. Aujourd'hui, au grand

plaisir des enfants, nous avons attrappé un "great barracuda"... très

impressionnant avec ses grosses dents acérées. DE façon assez surprenante

tous ces poissons furent très faciles à ramener au voilier, ils se

débattaient très peu; par contre, une fois dans le voilier ils se sont mis

à gigotter de tout bord tout côté avec leur sang qui giqulait partout!! Au

grand désarroi de PAtrice nous avons utilisé son rhum pour tranquiliser les

poissons (il s'agit de leur verser du rhum dans les ouies et ils se calment

immédiatement ou presque. Nous avons rejetté de barracuda car il n'est pas

recommandé de les manger lorsqu'ils ont plus de 5 livres, le notre pesait

entre 15 et 20 livres selon notre estimé (car je n'avais pas vraiement le

goût d'insérer le crochet de notre pèse poisson dans sa gueule..)

Nous avons eu quelques petits pépins mécaniques qui ont mis une ombre un

peu sur tout cela, le boom vang s'est défait du mât (plus de peur que de

mal) et l'autopilote a fait des caprices la nuit dernière, PAtrice l'a

démonté et réparé à plusieurs reprises mais il n'a pas la pièce nécessaire

pour qu'il soit fonctionnelle. Bref, depusi la nuit dernière nous devons

barrer le voilier constamment ce qui est plutôt désagréable surtout la nuit

alors que nous avons peu de points de repère.

Nous arriverons dans environ 12 hres soit demain matin vers 6-7 hres, nous

ne sommes plus qu'à environ 80 miles nautiques de notre ancrage. LA bonne

nouvelle c'est que nous sommes maintenant couverts par nos assurances

puisque celles-ci ne nous couvraient pas au delà de 100 miles des côtes.

Donc, en résumé tout le monde se porte à merveille sauf l'auto-pilote. Les

enfants sont heureux de leurs expériences de pêches, de plus nous avons eu

droit à nouveau à la visite d'un douzine de dauphins qui nageaient avec

nous!

J'ignore si nous aurons internet à notre arrivée mais si c'est le cas je

vous ferai parvenir des photos de nos exploits de pêche.

lundi 28 novembre 2011

28 novembre: Traversée

Nous sommes partis hier à midi sous le soleil de plomb des Bermudes. Les vents sont forts et constants tel que nous le souhaitions, toutefois les vagues sont passalement plus grosses avec un swell pouvant nous monter et nous redescendre d'au moins 15-20 pieds! Donc cette mer bien formée a fait en sorte que mes deux petits matelots ont été malades... Ils vont mieux maintenant, ils ont mangé un peu cet après-midi. Patrice aussi est affecté par le mal de mer mais puisqu'il passe la majorité de son temps dehors il s'en sort plutôt bien. Pour ma part, je suis la seule qui est fonctionnelle puisque j'utilise mes patches de scopalamine... une vraie merveille pour le mal de coeur malgré les effets secondaires agaçants. Par exemple, j'ai la vision de près tout brouillée comme si j'étais presbite, alors pour moi écrire ce blog est plutôt difficile!! J'entends d'ici ma mère se demander si c'est normal... ne t'inquiète pas maman, cela avait fait la même chose la dernière fois et tout est revenu à la normale après avoir retirer les patches!

Nous progressons donc très bien, notre vitesse moyenne se situe entre 7.5 et 8 noeuds malgré les vagues qui nous accélèrent et ralentissent contamment. Il fut difficle de dormir hier en raison des vagues qui nous remuaient de tous les côtés mais celles-ci devraient se calmer au cours de la nuit pour être plus acceptables demain.

Malgré tout, les enfants ne semblent pas trop souffir de la traversée. Nous avons un calmar qui est atterit sur notre pont au cours de la nuit et cet après-midi nous avons eu droit à un "troupeau" de dauphins qui sautaient et valsaient à un mètre ou deux de Raftan! Cela a sans doute contribué à faire oublier leurs maux de coeur!

Nous sommes toujours en compagnie de Child's Play, nous avons bien hâte de prendre un cocktail avec eux dans les Îles Vierges!! Si tout va bien cela pourrait être le 1 ier décembre.

dimanche 27 novembre 2011

C'est le grand départ!

Voilà!  c'est décidé, nous partons au cours de la prochaine heure pour la deuxième partie de notre traversée.  Nous nous sommes décidé ce matin après avoir écouté les prévisions des météorologues et après avoir analysé à nouveau les données sur les vents et vagues...  tout un casse-tête! Les trois premières journées devraient être idéales, par la suite c'est plutôt incertain pour ce qui est des vents et des systèmes mais nous demeurerons vigilants et prêts à modifier notre route au besoin.
 
Nous étions bien aux Bermudes mais il semble qu'il y ait une fenêtre météo qui se dessine pour nous et nous voulons en profiter!  Nous devrions être arrivés aux îles Vierges d'ici 5 jours environ.  D'ici là nous n'aurons plus vraiment de contact courriel mais nous avons encore une fois le réseau du capitaine avec qui nous entretiendrons un lien quotidien en leur fournissant nos positions deux fois par jours et en leur parlant chaque matin entre 7hrs et 8hrs.
 
Alors j'essaie de vous tenir au courant via notre blog mais si mes récits se font rares vous aurez au minimum nos déplacements deux fois par jour via les liens sur notre blog.
 

vendredi 25 novembre 2011

25 novembre : Nous préparons notre prochaine traversée

Un front froid passe sur les Bermudes depuis hier...  cela apporte des rafales de vent jusqu'à 40 noeuds. Encore une fois, les nuits sont peu reposantes mais nous ne pouvons pas nous plaindre lorsque les gens au Canada ont eu leur première bordée de neige!  Un petit résumé de  nos derniers jours :
Nous avons eu une autre journée à la plage, les enfants ont fait de l'apnée par eux-mêmes, ils deviennent très à l'aise avec les tubas.  Les enfants se sont amusés à construire un piège à poule et les attiraient à l'intérieur avec des craquelins poissons!

À la plage, nous y avons rencontré deux équipiers que nous avions connus à Hampton, Chantal et Tom, ils s'apprêtaient à retourner chez eux le lendemain et louait un petit appartement tout meublé.  Ils ont eu la gentillesse de nous inviter avec l'équipage de Zeneida pour un get togheter improvisé.  Chantal avec de la nourriture pour une armée puisqu'ils étaient supposés se rendre aux îles vierges mais leur escapade a été écourtée (longue histoire...).  Nous avons eu beaucoup de plaisir, cela nous faisait drôle de se retrouver dans une maison après plus de 2 mois en voiliers.  Les robinets qui coulent vite, les douches, la télévision (les enfants étaient impressionnés, mais curieusement il n'y ont pas accordé beaucoup d'importance...).  Je suis repartie de chez eux avec trois sacs d'épicerie plein de nourriture qu'ils ne pouvaient rapportée en avion. 
Mercredi nous sommes allés visiter les grottes des Bermudes, nous avons pris l'autobus local et je me suis retrouvée à attendre l'autobus du mauvais côté de la rue, je ne suis pas encore habituée à la conduite en sens inverse!
Nous pensions partir aujourd'hui pour notre traversée mais nous attendons que les vents se calment un peu.  Nous avons toutefois fait les courses et le lavage hier pour être prêts à partir.  La nourriture est très dispendieuse...  un pain coûte six dollars et la viande on en parle même pas!  Je suis très contente de m'être approvisionnée de façon excessive à Hampton et surtout d'avoir un gros frigo.
Nous vous tenons au courant de notre départ qui ne sera probablement pas avant samedi ou dimanche prochain, d'ici là, notre lien internet n'est pas constant mais nous recevons nos courriels sporadiquement alors n'hésitez pas à nous donner de vos nouvelles!
Le piège à poule...
Les champions de l'apnée

Blog enfants : Tristan, Le 24 novembre

Nous partons peut-être le...
On fait 5 travaux en maths (Mathématique) et on fonce dans les grottes!!! Il y a des cristaux!!
J'en ai même touché et pris mais quand je l'ai pris c'était lourd! lourd! lourd!  Oui nous partons demain ou après demain pour la traversée (de 5 jours). OK continuons...  J'ai oublié de vous dire, les stalactites sont les petits cristaux qui descendent et stalagmites c'est ceux qui montent.  Ça prend 100 ans avant que le cristal s'allonge de un pouce.  Voici une photo de moi dans la grotte :

J'ai vu une télé chez des amis qu'on était allés, ils s'appelaient Tom et Chantal, ça faisait longtemps que j'en avais pas vu, ouf! Maman, papa et Rafaël sentaient que la terre tremblait parce que ça faisait tellement longtemps qu'on était sur un bateau qui bouge mais pas moi.
Comme je dis toujours, c'était la meilleure journée du monde... OK, je vais arrêter de dire ça.

Blog enfants : Rafaël, 24 novembre

On est allé dans les grottes de Bermuda, c'était beau il parlait plus que de montrer tout. J'ai fait de la plongée avec la bonbonne a papa, c'était  la 2 fois, c'était bien mais pas beau parce qu'il y avait juste des bouteilles de bière.  Nous allons partir des Bermudes d'ici deux jours et nous serons peut-être aux Îles vierges ou quelque chose comme ça dans 7 jours! J'ai hâte de faire la traversée parce qu'on peut jouer au DS.

mercredi 23 novembre 2011

Direction Jost Van Dike, BVI

Nous prévoyons partir vendredi ou samedi matin direction Jost Van Dike dans les îles Vierges Britanniques.

Les vents semblent favorables, nous prévoyons faire un peu d`est les 2-3 premiers jours (environ 90 nm) afin d`éviter de faire du près les 2 jours suivants car les vents vont tourner SE.

Si tout va bien nous arriverons mercredi ou jeudi prochain.

Voici les coordonnés de notre route d`une distance d`environ 850 nm, il nous faudra une vitesse moyenne de plus de 7 nœuds afin d`attendre l`objectif de 5 jours:
lon="-64.7900667" lat="32.2916000" Bermuda
lon="-63.9218167" lat="29.7790500" J1
lon="-63.3044000" lat="27.1675000" J2
lon="-63.2272167" lat="24.5285333" J3
lon="-63.7674667" lat="21.8687333" J4
lon="-64.4813500" lat="19.2677500" J5
lon="-64.6969720" lat="18.4513921" Jost Van Dyke

dimanche 20 novembre 2011

Enfin internet!

Nous avons rapproché notre voilier vers la ville et nous avons maintenant accès à internet... nous avons pris un forfait internet pour une semaine!  Je peux donc vous partager en photos quelques moments de notre traversée et de notre séjour aux Bermudes.  Le vent a diminué, les enfants ont exploré un épave avec leur papa cet après-midi.  Nous espérons effectuer une expédition apnée demain au fort St-Catherine.

Coucher de soleil sur Child's Play
Poisson volant ayant frappé notre capitaine!
Tristan le matelot
Lézard multicolore
Perroquet parlant!
Maman et son fiston

Notre capitaine...
Les divisions sont plus faciles à l'aide de coquillages!
Un récif pour nous tout seul!
Idem...
Rafaël le matelot!

vendredi 18 novembre 2011

18 novembre, il vente aux Bermudes!!

Je commence à peine à réaliser que nous sommes vraiment aux Bermudes! Tristan et moi avons pris l'habitude de nous demander : « où est-ce qu'on est? » «  Aux Bermudes!!! » et cela nous met de bonne humeur instantannément. Le plus irréel dans cela c'est de penser que la plupart des gens prennent l'avion pour venir y passer une ou deux semaines alors que nous, nous y sommes avec notre voilier et pouvons y demeurer autant que nous le voulons! En fait, la limite est de 90 jours... ce qui devrait être amplement! Bref, ce n'est pas quelque chose que nous aurions pu faire avec un motorisé ; ) Le seul reproche que nous pouvons faire aux Bermudes pour l'instant c'est le manque d'accès internet... Il nous est donc impossible d'avoir accès à nos courriels ou de mettre des photos sur notre blog.

Donc nous sommes à l'ancre et une partie des forts vents que nous voulions éviter soufflent présentement sur les Bermudes avec force, nous sommes vraiment heureux de ne pas être en mer actuellement. La prochaine nuit risque d'être la pire mais les vents devraient se calmer par la suite jusqu'à ce que le système qui nous a fait bifurquer vers les Bermudes passe au courant de la semaine prochaine. Notre ancrage est très bien protégé des vagues et assez bien protégé du vent, il y a vraiment beaucoup de voiliers qui y sont entrés hier pour éviter le mauvais temps. Notre voilier qui est d'une grandeur très acceptable dans le Lac Ontario est parmi les plus petits de l'ancrage; il y a des plusieurs voiliers de plus de 65 pieds et l'un d'eux semble avoir plus de 150 pieds de long. Il faut dire que pour parvenir à se rendre aux Bermudes cela pend un voilier capable d'en prendre!

Hier ce fut journée expédition à la plage, les récifs sont superbes et l'apnée y était facile pour les enfants. Ici ils n'ont pas de mouettes sur les plages mais plutôt des poules et des coqs sauvages qui cherchent à manger les miettes qui tombent par terre. Nous nous sommes promener dans la belle ville historique de St-Georges, les rues y sont très étroites et il n'y pas vraiment de trottoir... c'est pas évident de s'y promener et le plus déstabilisant pour moi c'est de me souvenir qu'ici les voitures roulent en sens inverse comme en Angleterre (Les Bermudes appartiennent à l'Angleterre). La plupart des gens ici voyage en mobylette (scooters). La vie aux Bermudes est assez dispendieuse (appartement moyen pour une personne 2500$ par mois) car presque tout ce qu'ils consomment est importé et la taxe sur les biens d'importation est la source de revenu principale du gouvernement. Par contre, il n'y pas d'impôt direct sur le revenu et les revenus y sont plus élevés alors cela compense un peu.

Lorsque les vents cesseront (parce que l'on ne veut pas laisser le voilier seul avec autant de vent), nous irons visiter l'aquarium des Bermudes. Il y a aussi des dizaines de sites de plongée à explorer!

Blog enfants: Tristan, 18 novembre

Je veux rester là toute ma vie!!!(BERMUDES)
Ont vient de chasser, papa est fâché, tout va mal! Mais le mieux c'est que NOUS SOMMES AUX BERMUDES!!!!!!
Il y a des poissons...perroquet; ange; plat; rond; toute!!! Et j`ai même vu un barracuda!!!
Tout sa parce que j`ai fait de la plongé!!! Après nous sommes allés se promener dans la ville, nous sommes entrés dans un magasin et il y avait un perroquet qui appartenait au monsieur, le monsieur disait de venir sur son bras, il venait, il nous avait dit bonjour et nous a montré ses belles ailes et a dit WOW! Quand nous sommes partis il disait BYE BYE BYE BYE BYE BYE et il n'arrêtait plus! Nous sommes allés nous promener encore et nous avons vu des lézards partout.
Je trouve des coraux partout!!! L`eau est ttrraannssppaarraannttee, on voit le gouvernail !!! (la chose qui fait tourner le bateau). Eh oui encore c'est la meilleure journée!!!

Blog enfants: Rafaël, 18 novembre

Pendant la traversée, on avait très hâte de se baigner car l'eau était à 25, l'affaire qu'on aimait le moins c'est que les poissons qu'on voulait attraper ont tout brisé les lignes. Même un des poissons a tout déroulé la ligne dans mes mains et l'a brisé, il a même décroché une corde de 30 livres. Nous n'avons pas vraiment vu le Golfe Stream, il n'y avait pas beaucoup de courant. On était supposé d'aller aux îles Vierges mais on est allé aux Bermudes car il y avait des trop gros vents comme 50 noeuds. Quand on est arrivé aux Bermudes l'eau était très très très belle et la première chose qu'on a fait c'est de sauter dans l'eau. Le lendemain on a fait une expédition, on a vu pleins de poissons multicolores, tout le monde s'est baigné, tout les poissons venaient autour de moi comme si j'étais un gros poisson. Certains venaient vers ma main, il y avait plein de coraux et il y avait des coraux qui ressemblaient à des cerveaux. On a vu plein des poissons perroquets.

mercredi 16 novembre 2011

16 novembre : Les Bermudes!!!

Tout un imprévu... il semble que, depuis le début, notre voyage est une suite d'imprévus et d'aventures! Après une traversée sans problème qui s'annonçait idéale, nous avons appris la formation probable d'une tempête tropicale au sud des Bermudes. Nous avons donc décidé de mettre le cap sur les Bermudes pour laisser passer la tempête. Quel bon choix! Nous venons d'arriver à 9h30 ce matin dans le Port St-Georges aux Bermudes. Nous sommes à l'ancre, le paysage est à couper le souffle, les enfants se sont baignés dans l'eau cristaline et le soleil est au rendez-vous!

Nous prévoyons y rester deux semaines plus ou moins et nous poursuivrons ensuite vers notre destination initiale soit les Îles Vierges qui sont à 5 jours environ de navigation (ce qui nous semble pas beaucoup maintenant!). Nous avons donc coupé le trajet en deux et c'est un excellent choix. J'ai adoré la traversée et nous n'avons pas eu le temps de se tanner de la navigation. Bien sûr que nous sommes fatigués voir même crevés des deux derniers jours qui furent assez rock'n roll... Nous nous sommes retrouvés en pleine nuit à entrer à l'intérieur d'un "Cold Eddy" qui est une formation en vortex associée au Gulf Stream.
Nous n'avions aucune idée qu'il se trouvait sur notre trajectoire mais Raftan l'a trouvé! Une fois dans cet Eddy, nous avions un courant constant de 3 noeuds qui nous amenait vers le sud-est
(exactement là où nous voulions allés pour éviter la tempête) et les vents changeaient radicalement de direction, nous filions à 9-10 noeuds la nuit au près ... mais avec des vents contre courant, ce qui créait des vagues d'enfer très "choppy"... Ce qui était étonnant c'est qu'il était difficile d'entrer dans le Eddy mais facile d'en sortir puisqu'il n'était pas très large. Nous en sommes sortis par accident à un certain moment et nous avons du faire du moteur pour le réintégrer. Nous avions vraiment l'impression que nous avions trouvé le triangle des Bermudes...

Puis la nuit dernière après un après-midi calme et sans vent, nous nous sommes retrouvés avec encore une fois des vagues imposantes (15 pieds) qui amenaient le voilier à littéralement tomber le nez dans le creux des vagues et créant un gros bruit assourdissant "BAM!!!... Je passais mon temps à surveiller les lumières des pompes de cale pour m'assurer qu'il n'y ait pas d'infiltration d'eau (Patrice me dit que j'exagère... que notre voilier peut en prendre mais tout de même!)

Bref, ce fut toute une aventure avec un dénouement extraordinaire puisque nous sommes ici, dans les Bermudes avec tout le loisir de découvrir ces îles dans un décor ultra bucolique!! Nous sommes heureux de constater que nous avons une grande flexibilité et capacité d'adaptation... nous avons aucun guide et aucun livrs sur les Bermudes (tout comme ce fut le cas pour le fleuve St-Laurent que nous ne devions pas faire...) mais nous allons nous lancer tête la première dans l'exploration!

lundi 14 novembre 2011

Changement de plan derniere minute

Nous nous dirigeons vers les Bermudes, tout va bien, mais la meteo semble incertaine avec un systeme tropical qui se forme plus au sud dans les prochain jours. Nous allons ralentir un peu pour arriver de jour mercredi matin.

14 Novembre: Quelle belle traversée!

En premierlieu... nous voulons souhaiter BONNE FÊTE à grand-maman Ginette!!! nous aurions aimé te le souhaiter en personne mais nous t'envoyons pleins de caresses XXXXX

Notre traversée est bien entamée, d'ici la fin de la journée nous devrions avoir complété le tier de notre trajet soit près de 500 miles nautiques. LA vie à bord se déroule très bien, nous parvenons à dormir à droite et à gauche et le moral est bon! Nous avons eu la surprise de recevoir deux poissons volants dans notre cockpit, si nous manquons de nourriture nous pourrons les conserver et les cuire!
Les vagues étaient un peu plus dérangeantes dans le gulf Stream mais maintenant la mer est belle et les vagues sont plus longues et distancées. La couleur de l'eau est impressionnante et ce qui est le plus merveilleux c'est sa température, au cours de notre première nuit en traversant le Gulf j'ai vu la température de l'eau augmenté de 14 à 24 degrés en moins de 30 minutes! Depuis, nous naviguons vers l'est avec un beau vent chaud du sud, nous nous rapprochons des bermudes et allons graduellement bifurquer vers le sud lorsque les vents changerons de cap.
Nous n'avons fait du moteur que deux heures depuis notre départ vendredi midi, nous sommes très chanceux d'avoir du vent puisque d'autres voiliers ayant quitté en même temps que nous se sont dirigés davantage au sud et se retrouvent maintenant sans vents... donc beaucoup de moteur (nous n'aimons pas vraiment faire du moteur!
On vous tient au courant du reste bientôt...

vendredi 11 novembre 2011

11/11/2011 : jour chanceux pour notre départ!

Ça y est, nous partons d'ici midi pour notre traversée. Nous sommes très excités et prêts à ne plus dormir pendant 10 jours!  Nous avons mis nos petite "patch" derrière nos oreilles hier soir (scopolamine) il paraît que cela nous aidera à ne pas avoir le mal de mer.  J'ai aussi fait des provision d'aliments au gingembre:  racine pour les tisanes, biscuits, capsule, gateau, etc.

Vous pourrez nous suivre via notre blog que l'on tentera de mettre à jour quotidiennement.  Nous ne pourrons pas recevoir de courriels ni de téléphone mais nous serons en contact avec Le réseau du capitaine, Herb, Les salty dogs et le net quotidiennement.  Il y aura donc quatre organisations qui verront à ce que nous soyons en sécurité!  De plus, Child's Play et nous voyagerons ensemble pendant ces 10 jours.  Je dis 10 jours mais selon les vents cela pourrait bien être 8 jours ou encore 14 jours!

Voici quelques photos de notre dernière soirée en marina avec nos amis de Tranquility que nous devrions revoir dans les îles en janvier prochain!

Dernière soiré à la marina
Home school au musée

mercredi 9 novembre 2011

9 novembre : Départ prévu vendredi!!!

Ça y est, les étoiles semblent vouloir s’aligner pour notre traversé...  Nous devrions partir vendredi après-midi : Yahoo!  Nous avons quelques petits papillons dans le ventre mais nous sommes prêts.  La météo s’annonce très bonne pour les premiers jours et par la suite on verra mais tout devrait bien aller!  C’est toujours un peu embêtant de partir pour 10 jours puisque les prévisions météo ne sont jamais vraiment fiables au-delà de 3 jours, mais pour nous, les deux premiers jours sont les plus cruciales puisque c’est à ce moment que nous traverserons le Gulf Stream.  Ensuite le vent peut changer de direction, nous pouvons toujours modifier notre trajectoire au besoin.  
Hampton, VA to Jost Van Dyke, BVI

Aujourd’hui j’ai réorganisé (encore une fois) les armoires du voilier pour y ranger le maximum de vivres possibles mais aussi pour m’assurer que les repas seraient faciles d’accès en mer.  J’ai fait des sacs « ziploc » contenant tous les ingrédients nécessaires pour chaque souper séparément car lorsque l’on se met à se pencher et à chercher dans les armoires en mer il y a un fort risque de mal de coeur!!  Évidemment j’ai quelques repas tout faits et faciles à cuire.  Je suis contente de ne pas m’être cassé la tête avec les pots masson puisque j’ai trouvé du poulet pré-cuit qui se conserve jusqu’à noël et qui par dessus le marché goûte presqu’aussi bon que celui que l’on fait soi-même!  Demain je ferai cuire d’avance des pâtes et du riz pour des repas vite faits...tandis que nous avons de l'eau à profusion car par la suite nous devrons la conserver.

Patrice de son côté voit et revoit et révise à nouveau les bulletins météo et les prédictions de vents et de vagues.  Les voiliers de notre groupe partis dimanche dernier ont du modifier leur trajectoire et se diriger vers la Floride, incapables de procéder vers l’est compte tenu de la tempête...  Ils ont des vagues de 30 pieds...  Nous avons entendu d’autres voiliers en direction des Bermudes qui sont pris à attendre que la tempête leur passe dessus, incapables de se diriger en dehors de sa trajectoire.  Il semblerait que l’entrée au Bermudes est impossible, le port s’étant préparé à affronter l’ouragan...  cela ne doit vraiment pas être évident pour les voiliers dans ce coin-là.

Autrement, la vie au quai continue, les enfants sont retournés au musée avec leur papa cette fois-ci pour une classe « home-school » organisée par le musée.  Les enfants se disent prêts pour la traversée, nous avons même l’intention de les faire participer aux quarts de nuits lorsque la mer sera calme.  Ce sera un bon moment pour faire un peu d’astronomie avec eux!

Nous vous tenons au courant de notre départ imminent...

Blog enfants: Tristan, 9 novembre

Jai mis quelque chose pour me balancer sur le mat (une corde)...attendez, faites cette soustraction : 567-432=__... C’est ça que je fais à l’école!!!!!!!!(8 points d’exclamation comme mon âge!)J`ai mi mon MP3 pour ne pas entendre...papa avec Jon ; maman avec Rafaël (moi avec ma musique)(ma musique est Where Is My Mind d’Arianne Moffat)
Oh non ça vient juste d’arrêter! Je vais la recommencer...ok, on continue!!!  Je vais vous parler plus du mât, dans le mât j’ai installé une corde, au bout il y avait une loop pour s’assoir dedans et des noeuds pour grimper.  Après mon blog je m’en vais grimper dessus.  Nous avons rencontré un autre bateau avec des enfants, un garçon et une fille, ils avaient un chat noir très doux et la fille nous a montré comment le chat était gros, c’était vraiment drôle et on a bien rit, elle l’a pris et a flatté sa tête jusqu’en bas pour que tout son gras soit là.  Et c’était très très gros, je ne m’attendais pas à ça!
Eeee,  babaye!!! FIN(...)            TRISTAN

Blog enfants: Rafaël, 5 novembre... en retard!

Hier , nous sommes allés au musée Air and Space. Dans ce musée il y a plein d’avions, dans un avion il y avait un jeu où l’on conduisait l’avion et l’on pouvait voir dans les fenêtres les paysages où la personne conduisait. Et j’ai contrôlé un ROBOT qui explore mars .  Le robot n'est pas très intelligent et j’ai fait un avion en papier pour le lancer dans un trou.

mardi 8 novembre 2011

8 novembre : Haute voltige

Nous avons eu une superbe soirée chez Tranquility, les enfants se sont amusés et les parents ont découvert qu'ils avaient beaucoup d'affinités!  Ils vivent sur leur voilier, Bruce Robert 56, depuis environ 10 ans. Ils voyagent le long de la côte depuis 3-4 ans (pour leur travail) et vont régulièrement dans les îles.  Ils ont créé un projet humanitaire suite au tremblement de terre à Haiti, ils y ont apporté beaucoup de biens mais surtout des souliers pour des centaines d'enfants. Il y retourne cet automne avant de se rendre à nouveau dans les îles... nous les reverrons peut-être!  Nous réalisons de plus en plus que le monde de la voile est un petit monde.

Pour passer le temps aujourd'hui les enfants ont fait de la haute votige dans le mat.  Bien accrochés à l'aide de leur harnais ils se balançaient dans les airs sans aucune crainte et avec beaucoup de plaisir!



Notre départ est à nouveau retardé, par SEAN cette fois...  même s'il s'agit d'un petit ouragan comme dirait Jon ;)  ce serait mieux d'attendre un peu!

lundi 7 novembre 2011

Réseau du capitaine

Voici un lien internet du réseau du capitaine, nous essayerons de communiquer avec eux chaque matin lors de notre traversée...  si vous êtes assez matinal vous pourrez nous y entendre!
http://lereseauducapitaine.qc.ca/Ecoute.html

7 novembre

Cela fait exactement deux mois aujourd’hui que nous sommes partis de Kingston, le temps passe vite mais en même temps nous avons l’impression que cela fait plus longtemps que cela puisque nous avons tellement vécu d’expériences depuis notre départ. La vie à bord est très harmonieuse, quatre personnes dans un 41 pieds... cela aurait pu être difficile mais au contraire, nous sommes très bien ensemble. Il est certain que lorsque je (Julie) vais faire l’épicerie ou le lavage j’apprécie mon temps de « maman » ... mais j’aime bien être avec toute ma petite famille qui devient de plus en plus tricottée serrée!
Nous sommes à la marina depuis une semaine, selon nos plans originaux nous étions supposés quitter aujourd’hui pour notre traversée mais les conditions météo très changeantes ne sont plus aussi favorables. Le tiers des voiliers du groupe (Salty dogs... ils ont un nom!) ont quitté hier mais nous avons choisi d’attendre puisqu’un système de basse pression est toujours au sud de nous et voyage lentement, il y a une faible possibilité qu’il devienne une tempête tropicale. Nous ne prenons pas de chance et allons attendre son développement avant de partir. Les gens du Carribean 1500 (la course) devraient partir aujourd’hui malgré tout, c’est à suivre...
Si tout va bien, dès samedi prochain nous devrions être au chaud car, selon ce que l’on nous a dit, une fois que nous aurons traversé le Gulf Stream la température commencera à augmenter et l’eau deviendra turquoise!

Avis à nos familles... dès que notre internet sera meilleur nous tenterons de vous appeler via skype mais pour l'instant c'est très difficile...

samedi 5 novembre 2011

Blog enfant : Tristan, 5 novembre : Air and Space!!!

Nous sommes allés à Air and Space avec nos amis de Tranquility, il y avait deux autres garçons qui étaient là avec nous, ils parlaient tous anglais mais ça change rien.  Nous avons regardé plein de choses mais au début nous avons vu une machine, nous se savons ce que ça faisait mais quand maman m’a donné de l’Argent pour le faire (ça coutait deux 25cents et 1 cent) on a tourné la manivelle, le 1 cent c’était pour faire une petite plaque et dessus le cent tout écrasé il a mis le dessin d’un jet.  J’ai oublié de vous dire qu’on est aux États-Unis et on a le droit de détruire les sous parce qu’au Canada maman a dit qu’on n’a pas le droit. À 2 h nous sommes allés écouter Puss in Boots nous étions seuls tous les 3 dans le IMAX, on pouvait parler comme on voulait!!!  C’était très bon!!!!
Dans le musée on pouvait conduire des avions avec le volant et les pédales, dans les fenêtres on voyait les deux ailes et les paysages alentour comme des montagnes, des maisons, des hôtels.  Maman m’a demandé d’être très proche des montagnes et je suis allé très proche et j’ai presque foncé dedans.  On tournait en rond, on a même dépassé les nuages. 
Tristan le pilote!

C’était très amusant parce qu’il y avait plein d’Avions, de jets et de vaisseaux spatiaux.   Il y avait une montgolfière qu’on pesait sur un bouton et lorsque c’était à 135 degrés Celsius elle s’est envolée pour de vrai.
À la fin, nous sommes allés dans la boutique pour acheter un souvenir, j’ai choisi un petit robot qui pouvait dessiner et qui pouvait bouger. Je l’ai construit avec des vis et plein de choses, j’ai accroché des fils électriques ensemble.  C’était très amusant cette journée comme je le dis toujours dans mon blog, Hi! Hi! Hi!

vendredi 4 novembre 2011

4 novembre : Hampton... plus longtemps que prévu!

Nous sommes à quai mais nous pourrions croire que nous sommes à l’ancre voir même à voile tellement Raftan est bousculé par les rafales de vents.  Le devant de notre « slip » n’est pas protégé et le vent souffle terriblement, il pourrait atteindre 60-65 noeuds (plus de 100km) demain!  Nous avons donc choisi d’attendre un peu avant la traversée...ce n’est peut-être pas une bonne idée de partir maintenant ;)!!!  Le groupe de voiliers auquel nous nous sommes joints de façon informelle prévoyait quitter dimanche mais ils se sont ravisés aujourd’hui.  Nous avions de toute façon, d’un commun accord avec Child’s Play, décidé de ne pas les suivre s’ils partaient dimanche, les vents annoncés étaient trop intenses et du nord-est de surcroit...  cela signifie des vents contre courant dans le Golf Stream et c’est totalement à déconseiller puisque cela peut produire facilement des vagues de 20-30 pieds.  D’ailleurs un voilier québécois y a fait naufrage la semaine dernière, l’équipage fut sain et sauf mais leur voilier est une perte totale.  Il ne faut donc pas prendre cette traversée à la légère; bien que nous ayons hâte d’être au chaud nous prendrons tout le temps nécessaire pour attendre notre fenêtre météo.   Nous avons à notre disposition beaucoup d’informations et de conseils provenant de plusieurs sources différentes, Patrice et Jon (les deux capitaines) passent un temps considérable à en extraire les meilleures conclusions et recommandations possibles... nous sommes entre bonnes mains!  Pour l’instant, il ne semble pas que nous partirons avant la fin de la prochaine semaine.

Aujourd’hui ce fut la journée tant attendue au musée d’Air and Space, les enfants ont travaillé rapidement sur leurs travaux d’école toute la semaine pour y avoir droit!  Nous y avons rejoint l’équipage de Tranquility composé de Maya (9 ans, six jours exactement de différence avec Rafaël) et Fin (8 ans, deux semaines de différence avec Tristan!) de même que deux autres matelots provenant d’autres voiliers.  Nous avions rencontré Tranquility au Boat show d’Annapolis et étions heureux de les retrouver à Hampton.  Les enfants se sont très bien amusés.

Nous avons loué une voiture pour la fin de semaine  avec Child’s Play et un autre voilier, cela nous sera très utile pour les dernières courses avant le départ!

jeudi 3 novembre 2011

3 novembre

Mes blogs s’espacent un peu car il ne se passe pas autant de choses lorsque nous sommes terriens bien attachés dans une marina...  il y a moins d’actions et de péripéties!  Mais nous ne sommes pas moins occupés pour autant...  J’ai réussi à nous ravitailler à l’épicerie du quartier, le propriétaire de la marina m’a gentiment offert de m’y conduire et de me ramener.  J’en ai profité pour acheter le plus de nourriture lourde possible, pauvre monsieur, je pense qu’il était un peu découragé...  Mon expérience à l’épicerie fut une aventure en soi, disons que j’y ai rencontré plus de clients potentiels en moins d’une heure que tous les clients que je pourrais voir dans un hôpital psychiatrique en un mois!!!  J’ai eu droit à une déclaration d’amour, une demande en mariage, j’ai assisté à des débuts de batailles, bref là il y avait de l’action!   
Pendant  ce temps, Patrice et Jon (Child’s Play) ont rencontré les équipages d’un nouveau groupe de voiliers qui prévoit faire la même traversée que nous.  Ils ne sont pas dans le 1500 (voiliers inscrits dans la course que nous avions prévu de suivre) mais ils l’ont déjà fait dans le passé et ont décidé de former leur propre groupe économisant ainsi plus de 1000$ de frais d’inscription pour être dans le 1500.  Nous avons assisté hier à une de leur réunion quotidienne où ils donnent de l’information sur la météo et les prévisions de départ.  Ils sont associés à un  weather man « routeur » très expérimenté qui les guide quant aux fenêtres météo possibles.  Nous avons décidé de nous joindre à eux, c’est plutôt informel mais ce qu’ils font c’est qu’ils demandent de communiquer avec eux tous les jours à 17hrs pendant la traversée et s’ils n’entendent pas parler de nous pendant deux jours ils font enquête.  C’est une sécurité supplémentaire pour nous et des gens de plus à connaître!

Nous poursuivons donc nos préparatifs, nous sommes heureux d’être arrivés à Hampton plus tôt, Patrice a beaucoup de petites choses à finaliser et moi j‘en profite pour prendre de l’avance au niveau de l’école car ce serait probablement plus difficile d’enseigner en mer.